Yaoundé : une cité gâtée par la nature
  • Post par Vincent Aba Il y a 1 Mois , 13 Jours, 7 H et 53 minutes
  • 0commentaire

  Gâtée par la nature qui lui a tout accordée : un site accidenté des plus pittoresques avec des nombreuses collines, monts et vallées qui donnent naissance à une multitude de cours d’eau : Ewoé, Ebogo, Ake’e, Tongolo, Minlo’o, …. Mfoundi, une pluviométrie au-dessus de la moyenne, une végétation verte et fleurie du centre à la périphérie, une épaisse ceinture verte - véritable poumon de la cité - à la lisière de la ville se terminant par une longue chaîne de collines arborées qui lui vaut l’appellation de « ville aux sept collines », Choisie par l’histoire et le destin pour abriter le siège des institutions de la république, Yaoundé, la Capitale du Cameroun depuis l’occupation allemande à la fin du 19ème siècle est une ville en pleine expansion d’environ 2 millions d’habitants qui se donne chaque jour de plus en plus de moyens pour offrir des séjours de rêve à tous ceux qui s’y trouvent le temps d’un séjour plus ou moins bref. Aujourd’hui, Yaoundé – le village d’origine de Yannick Noah, célèbre tennisman de renommée internationale, brillamment reconverti à la musique – est une ville très accueillante avec des infrastructures aux normes internationales, une ville sûre avec un dispositif sécuritaire à la fois discret et très présent, une ville où il fait bon vivre. A l’origine, Yaoundé était un poste militaire allemand au cœur de la grande forêt. En se modernisant, la ville a su préserver son naturel. On trouve des vieux arbres fruitiers datant de l’époque allemande et encore entretenus en plein cœur de la cité. La Communauté urbaine met un point d’honneur à maintenir la ville belle, verte et fleurie en créant de nouveaux parcs boisés où l’air est des plus frais. Vous pouvez également bénéficier des bienfaits d’une nature à l’abri de la pollution sur les monts Febe ( 1073m), Mbankolo (1090m), Messa (1000m), vous pouvez vous offrir une vue panoramique de la ville à partir du palais des congrès, un joyeux architectural, cadre privilégié pour les rencontres internationales, sur le mont Nyada ou encore savourer du bon vin de palme frais, fermenté aux écorces d’arbre et aux amandes sauvages sur les flancs du mont Eloumden ou d’akok-ndoé. Le charme et l’originalité de cette ville tiennent également aux hommes et femmes qui la peuplent. Accueillants, chaleureux et disponibles, les Yaoudéens vous saluent sans nécessairement vous connaître. Répondez d’un sourire, d’une main, c’est généralement gratuit et plutôt sympathique. L’hospitalité ici n’est pas une vue de l’esprit, c’est une réalité. Vous découvrirez cette population laborieuse et enthousiaste qui s’investit dans des activités parfois très originales. Yaoundé est par ailleurs le point de jonction d’un important réseau routier et ferroviaire qui permet de visiter facilement tout le reste du pays ainsi que les autres pays voisins. Equipée d’un aéroport international moderne et d’un parc hôtelier impressionnant, Yaoundé est ouverte au grand tourisme

  • (536)
  •  
  • 0
  • 0

Articles similaires

Arriver à Yaoundé lire la suite

Je vais à yaoundé (TALLA André Marie) lire la suite

Yaoundé: Au Ministère du soya lire la suite

La table de Yaoundé lire la suite



laisser un commentaire

veuillez vous connecter pour commenter