Cooperation Cameroun - Tunisie : le bilan de Jalel Snoussi
  • Posté par Il y a 12 Jours et 9 minutes

 Après cinq ans passés au Cameroun, l’ambassadeur Jalel Snoussi s’apprête à quitter notre pays. C’est le moment de faire le bilan pour ce diplomate qui s’est « donné à fond » pour améliorer le cadre de la coopération et des relations d’amitié entre les deux pays.

La coopération bilatérale entre le Cameroun et la Tunisie se décline en divers niveaux, essentiellement, politique, économique, commerciale, culturelle.

Sur le plan économique et commercial, le potentiel surtout commercial est sous-exploité et gagnerait à être mieux valorisé. Les échanges commerciaux ont certes enregistré un net progrès ces dernières années mais le niveau reste en deçà du potentiel existant entre les deux pays. Le diplomate est convaincu que la coopération entre les deux pays décollera véritablement avec l’ouverture effective d’une ligne directe de transport aérien entre le Cameroun et la Tunisie. Il y a lieu de préciser que toutes les autorisations ont été obtenues de la partie camerounaise et une équipe d’experts de Tunis- Air était à Douala pour examiner le système de sécurité de l’aéroport de Douala. Le problème est d’ordre principalement technique ; Il ne s’agit nullement d’une question de volonté ou de plan commercial, mais surtout de contraintes internes liées à la taille de son parc d’avions. La compagnie nationale œuvre à renforcer sa flotte dans la perspective d’augmenter ses dessertes notamment vers l’Afrique. Des avions sont d’ores et déjà commandés. Dès que le parc sera mieux loti, le vol direct sur le Cameroun sera immédiatement lancé.

 Jalel Snoussi se réjouit des multiples échanges entre opérateurs économiques tunisiens et camerounais. Notamment, avec la visite de plus de 300 hommes d’affaires tunisiens au Cameroun. L’ambassadeur a dit s’être personnellement investi sur le plan académique, pour l’ouverture des universités et grandes écoles tunisiennes aux étudiants camerounais. Leur effectif ayant considérablement augmenté grâce à l’accroissement du nombre de bourses. Il a également mentionné la coopération médicale, laquelle permet aujourd’hui que près de 1 000 patients camerounais aillent chaque année à la recherche de l’expertise tunisienne.

Les échanges commerciaux possèdent donc une grande marge de progression. Les missions de prospection se multiplient, notamment dans les secteurs où la Tunisie dispose d’un avantage comparatif et d’une expertise bien reconnue comme les soins médicaux, les produits pharmaceutiques, les TIC, le tourisme balnéaire, thermal ou médical, l’énergie, l’enseignement supérieur, la formation professionnelle, l’habitat notamment social, l’industrie mécanique, électrique et électronique, le secteur de l’agro-alimentaire. Il faut préciser que le commerce n’est qu’un volet, certes important, dans les relations économiques tuniso-camerounaises. Les leviers liés à la coopération, au partenariat, à l’investissement, surtout privé dans divers autres secteurs économiques, sont également au centre de la réflexion, de la démarche et de l’action des hommes d’affaires tunisiens. Pour la Tunisie, il ne s’agit donc pas uniquement de conquérir un marché pour promouvoir et vendre les produits tunisiens mais aussi et surtout d’assurer et de pérenniser une présence économique durable, performante et mutuellement avantageuse en particulier en termes économiques.

Il faut enfin parler d’une grande échéance bilatérale qui arrive, en occurrence la 11e grande commission mixte de coopération Cameroun-Tunisie, dans laquelle tous les secteurs et ministères seront impliqués, qui aura lieu à Yaoundé au mois d’octobre si le covid-19 le permet.

 



Articles similaires

Relance des activites post Covid-19 lire la suite

Les G-nis du Bikutsi lire la suite

Master Class : La Basse dans la musique africaine lire la suite