Football-Argentine: Arouna Dang ne cédera pas...
  • Posté par Fils NoĂ© Il y a 4 Mois , 8 Jours, 1 H et 22 minutes
  • 0commentaire

Argentine : Arouna Dang ne partira pas

Au Club Atletico Huracán, rien ne va plus entre le coach Azconzabal et Arouna Dang.

Le tout premier ballon d’or des trophées de la ligue de football professionnel du Cameroun (LFPC) 2016 est dans tous ses états depuis quelques jours.

Débarqué du groupe professionnel de Huracán par son entraineur principal Azconzabal pour la réserve du club argentin de première division, Arouna Dang, ancien buteur maison d’UMS de Loum, champions du Cameroun la saison dernière est entré dans une guerre d’usure avec son coach.

Azconzabal, entraineur, mais aussi « agent » de joueur, veut simplement casser la dynamique de performances de Dang (11 matchs en présaison, 15 buts) pour placer un de ses protégés. Le joueur qui est à l’origine des malheurs actuels d’Arouna Dang se nomme Zampedri le numéro 9 du club de l’Athletico Tucuman. Les droits de Zampedri appartiennent au coach Azconzabal à 50%. D’où son empressement à vouloir se débarrasser au plus vite d’Arouna Dang pourtant auteur de très bonnes statistiques.

Le football argentin comme le rappelait un de nos contacts surplace est l’un des plus riches au monde. A Huracán comme ailleurs, des contrats de $25millions sont fréquents, normal donc que la place d’Arouna Dang A Bissene (attaquant) soit si convoitée…

Dans cette bataille d’image et psychologique Arouna Dang a pris à témoin l’opinion publique argentine et les supporters des « Blanc et rouge ». « Magic » a écrit à ses derniers à travers les réseaux sociaux pour décrier la discrimination qu’il subit de la part du coach Azconzabal.

Des messages de sympathie et de soutien de milliers de fans lui parviennent depuis de nombreux jours. Lui demandant de ne pas céder à la pression, ni à la tentation de quitter « Los Quemeros » à cause de ce « triste personnage ». Lequel visiblement, est en train de se mettre à dos la ville de Buenos Aires en général et les tifosis de «El Globo » Huracán en particulier. Ce qui est certain, une personne partira. Mais ce ne sera pas Arouna Dang, le chouchou du stade Tomás Adolfo Ducó.

Fils Noé.

  • (800)
  •  
  • 0
  • 0

Articles similaires

Oui Ă  la CAN 2019 lire la suite

NTABA détruit, jamais reconstruit 9 ans plus tard lire la suite

On refait le lit du Mfoundi lire la suite

CAN 2019: Abdouraman, l'enfant terrible du football camerounais assigne la CAF au tribunal lire la suite



laisser un commentaire

veuillez vous connecter pour commenter