"MEMOIRES LIBEREES"
C'est sur ce programme que se tient la formation des guides des musées de l'histoire de la traite négrière à travers plusieurs pays d'Afrique depuis quelques heures à Yaoundé.

Mémoires Libérées ou TOSTEM est un programme international (France – Cameroun – Sénégal – Haïti – Antigua & Barbuda) qui vise à préserver et valoriser les sites des traites et des esclavages, en faisant intervenir et collaborer un réseau international d’acteurs.

Au Cameroun, le programme est mis en œuvre par la Route des Chefferies, en collaboration avec le CERPETA (Centre d’études et de recherches pluridisciplinaires sur l’esclavage et la traite en Afrique), l’Institut Français du Cameroun, ACP Culture + et l’Union Européenne. Ce projet s’inscrit dans une démarche de recherche scientifique et de valorisation du patrimoine matériel et immatériel, avec une forte dimension humaine, notamment via la sensibilisation des publics.

Dans le cadre de ce projet, l’exposition itinérante historique et artistique « Mémoires Libérés » est une activité majeure du programme, et débutera au Musée National du 25 mai au 31 octobre 2017, la route des Chefferies, en partenariat avec le Musée National et l’Institut Français du Cameroun, lance un appel à candidature pour une formation à destination des guides et médiateurs de musées.

Ce séminaire permettra d’appréhender les déterminants d’une politique de médiation culturelle en contexte camerounais et sa mise en œuvre concrète. Il sera également question d’évoquer les outils et les stratégies pour attirer et fidéliser les publics dans les institutions muséales.

Formateur : Honoré TCHATCHOUANG, programme Route des Chefferies / expert en muséologie et médiation culturelle

  • (622)
  •  
  • 0
  • 0

Articles similaires

AVIS DE RECRUTEMENT DE 9 CADRES : COMPTABLES, GESTIONNAIRES, AUDITEUR, ANALYSTE, PROMOTION IMMOBILIERE, JURITE, INGENIEURS... lire la suite

UN NOUVEAU DIRECTEUR GENERAL A L’ART. lire la suite

RICHARD EVINA OBAM NOUVEAU PATRON DE LA CAA. lire la suite

HUAWEI POUR LA MISE EN ŒUVRE DE L’ECONOMIE NUMERIQUE. lire la suite



laisser un commentaire

veuillez vous connecter pour commenter