Zone Cemac : Réformes et passeport communautaire
  • Posté par Fils Noé Il y a 13 Jours et 36 minutes
  • 0commentaire

Sous le patronage du ministre congolais de l’Economie, du Développement industriel et de la Promotion du secteur privé, Gilbert Ondongo, président du Copil, les experts financiers de la sous-région ont examiné et affiné les projets de réformes pour le rétablissement des équilibres macroéconomiques dans la zone Cemac.

Des actions à mettre en œuvre ont été définies à l’exemple d’un guide professionnel des politiques économiques, financières et monétaires. Il sera initié au sein des Etats membres, afin de parvenir à un équilibre des indicateurs macroéconomiques. Le suivi du programme des réformes a également été apprécié ainsi que l’état d’avancement des actions déjà réalisées ou en cours d’exécution, parmi lesquelles les différentes missions effectuées par le Fonds monétaire international (FMI) dans les Etats membres de la Cemac.

Dans ce contexte, le Copil a exigé aux Etats membres de finaliser, «dans un délai raisonnable», les négociations en cours avec cette institution financière internationale. Le secrétariat technique a de ce fait été instruit de proposer un nouveau canevas de restitution de la mise en œuvre des programmes conclus avec le FMI.

Parmi les dossiers à l’ordre du jour figurait celui de l’établissement des passeports Cemac aux ressortissants de cette communauté. Les Etats ont été invité à les établir avant le 31 décembre 2017. Ceci dans le but de garantir la libre circulation des personnes et des biens au sein de cette zone. Cette instruction fait suite à la volonté réitérée le 17 février 2017 à Djibloho, en Guinée-équatoriale, par les chefs d’Etat de la CEMAC, en marge de la 13e session ordinaire de leur conférence. De même, il leur a été demandé l’application intégrale de la politique commune d’émi-immigration et d’équiper tous les postes de contrôle-frontières de la Cemac avec des dispositifs de contrôle dignes, adaptés au système I-24/7 d’Interpol.

Au terme de la réunion de Brazzaville, le Copil a exprimé son satisfecit, au regard des avancées accomplies par les Etats membres de la Cemac dans la transposition des directives, invitant par ailleurs les pays accusant du retard à finaliser les travaux d’élaboration de leurs derniers projets de textes au plus tard le 31 décembre 2017

  • (203)
  •  
  • 0
  • 0

Articles similaires

CAN TOTAL U-17 GABON 2017: Première journée catastrophique pour le Gabon et le Cameroun lire la suite

CAN TOTAL U-17 GABON 2017: Kick-off ce dimanche lire la suite

113 milliards FCFA pour la route Babadjou-Bamenda lire la suite

1er mai: Les origines de la fête du travail lire la suite



laisser un commentaire

veuillez vous connecter pour commenter