CAN TOTAL GABON 2017: Cameroun vs Ghana Broos fait du Broos
  • Posté par Fils Noé le 2017-02-02 18:51:02
  • 0commentaire

Toujours aussi surprenant, face au Ghana dans cette deuxième demi-finale de la 31è édition de la Coupe d'Afrique des Nations, Hugo Broos l’entraîneur du Cameroun a pour une fois respecté le dicton "on ne change pas l'équipe qui gagne."

Satisfait du rendement de Ndip Tambe à la pointe de l'attaque camerounaise, le sélectionneur des Lions n'a pas tenu à chambouler son système de jeu face aux Blacks Star. Dans sa ligne offensive, seul Jacques Zoua jusque-là remplaçant intègre le trio complété de Christian Bassogog, et Benjamin Moukandjo en 9 et demi.

Dans l'entre-jeu, le patron demeure Sébastien Siani. George Constant Mandjeck, accrédité d'une bonne rentrée lors du quart de finale face aux Lions de la Teranga du Sénégal, sera utilisé une nouvelle fois en joker par Broos au cours de la rencontre.Arnaud Djoum qu'on se plait à revoir, plein de confiance dans l'antre du milieu de terrain des Lions va tenter de sortir un peu plus ses griffes à fin de donner raison à son coach de lui avoir renouvelé sa confiance.

Derrière, les arrières latéraux sont les mêmes: Oyongo Bitolo à gauche et Faï Collins à droite. Dans la charnière centrale, Nicolas Nkoulou va une nouvelle fois commencer au banc. La paire Ngadeu Ngadjui-Adolphe Teikeu à les faveurs de Hugo Broos.

Dans les goals, Fabrice Ondoa (21ans, 25 sélections), la coqueluche des Lions intraitable malgré ses 2 buts encaissés jusque-là dans la compétition, est un rempart sur qui repose dorénavant les espoirs du public camerounais. Que va concocter Avram Grant pour contrer-carrer les plans de Broos? Nous le saurons bien tôt...

  • (347)
  •  

Articles similaires

Residence Toundalia - Yaounde Nsimeyong lire la suite

CAN TOTAL GABON 2017: Pas de surprise dans le dernier onze de Broos lire la suite

CAN TOTAL GABON 2017: La finale ne sera pas à la merci des statistiques lire la suite

CAN TOTAL GABON 2017: L'Egypte premier finaliste lire la suite



laisser un commentaire

veuillez vous connecter pour commenter