L'annonce a été faite mercredi à Yaoundé au cours de la réunion de reprogrammation des activités pour l'année 2017, issues de la subvention du Fonds Mondial, dans le cadre de la lutte contre le Sida au Cameroun. La lutte contre le Sida ne faiblit pas au Cameroun. Même si les chiffres restent alarmant. Notamment le niveau du Cameroun sur l'atteinte de l'objectif  90-90-90 fixé par l'ONUSIDA.

D'après Dr ZEKENG, le Cameroun est à 57% du premier 90, 28% du deuxième 90 et 10% du troisième 90. A la date de décembre 2016, le Cameroun dénombrait 203.000 personnes mises sous traitement antirétroviral.Pour remonter la pente, le Cameroun a mis sur pieds un plan d'urgence avec l'appui technique et financier de l'ONUSIDA. Pour y arriver, un partenariat fort sur le leadership de l’État s'impose. Cette réunion de reprogrammation des activités pour l'année 2017 était présidée par le Dr Jean Bosco ELAT NFETAM, le Secrétaire Permanent du CNLS.

Les autres participants à cette rencontre sont: le Fonds Mondial, l'ONUSIDA conduit par Dr Claire MULANGA, le Directeur pays et le Dr Zekeng, le Directeur adjoint de l'ONUSIDA pour l'Afrique de l'Ouest et du Centre. L'on note également la présence des responsables de CAMNAFAW, du GFBC et de tous les autres acteurs de la lutte contre le Sida au Cameroun. C'est la salle de conférences du Groupe Technique Central du Comité National de Lutte contre le Sida (GTC/CNLS) qui a servi de cadre aux travaux.

  • (220)
  •  
  • 0
  • 0

Articles similaires

Football: La FECAFOOT octroie 280 millions aux clubs lire la suite

Médias: Revue des presses en ligne lire la suite

PME: un répertoire des sources d’appuis financiers et non financiers désormais disponible lire la suite

Transport aérien: Camer-co, 7ans pour opérationnaliser son plan de redressement lire la suite



laisser un commentaire

veuillez vous connecter pour commenter