Après la réunion de reprogrammation des activités pour l'année 2017, issues de la subvention du Fonds Mondial, la salle de conférence du Comité National de Lutte contre le Sida a également servi mercredi à la concertation entre le CNLS et les partenaires impliqués dans la lutte contre le Sida au Cameroun, dans le cadre de l'accélération de la riposte contre le VIH et le Sida.

Le document dénommé "Plan d’Accélération de la Riposte contre le VIH et le Sida au Cameroun 2017-2019" a été restitué par Madame la Directrice Pays de l'ONUSIDA.  Au cours des échanges après cette présentation et au vu des gaps importants à lever en termes de dépistage, de mise sous traitement et de charge virale, les participants ont, à l’unanimité admis l'urgence des stratégies à mettre en place pour espérer atteindre les objectifs 90-90-90 de l'ONUSIDA en 2020.

Tenez par exemple. Sur 979 enfants dépistés positifs en 2015, seuls 453 ont pu etre mis sous traitement. Les 526 restant sont dans la communauté ou ailleurs... Ces chiffres en nette progression en 2016 en attendant la validation des données de cette année montrent l'immense travail à faire pour atteindre les objectifs escomptés.

Des pistes de solutions à ces enjeux ont été proposées par les partenaires qui, de façon unanime ont promis apporter leurs contributions à l'atteinte des résultats pour le bonheur des populations camerounaises. 
Le Secrétaire Permanent du CNLS a promis, avec le concours de son staff, actualiser le document présenté et améliorer les actions de coordination des efforts des uns et des autres pour une dénération sans sida au Cameroun

  • (267)
  •  
  • 0
  • 0

Articles similaires

Infrastructure routière: 113 milliards FCFA pour la route Babadjou-Bamenda lire la suite

Hydroélectricité: EDF produira l'électricité sur le fleuve Sanaga pour les 35ans à venir lire la suite

Cérémonie marquant le triomphe de la promotion « Paix et Emergence» de l'Ecole Militaire Interarmées lire la suite

Conservation de la mémoire de la Traite négrière: Les guides africains en formation à Yaoundé lire la suite



laisser un commentaire

veuillez vous connecter pour commenter