Les premiers Missionnaires Pallotins débarquent au Cameroun le 25 octobre 1890. Dans ce groupe se trouve le père Henri VIETER. A Douala, les Catholiques font face à une résistance puisque les Protestants y sont déjà installés. La Mission s’installe d’abord à Marienberg (Edéa) puis à Kribi.

Les chefs  Ewondo comme ESSONO ELA, ESSOMBA MEBE envoient leurs enfants à Kribi dans l’école des Missionnaires catholiques,  mais en 1899, éclate « l’insurrection des enfants BULU », ce qui provoque le retour prématuré de quelques soixante-quatorze enfants dans leur village Ongola. Ces enfants Ewondo sont déjà convertis au Christianisme. Soucieux de préserver cette « bonne graine », les chefs Ewondo appuyés par l’Administration Allemande qui voulait développer le poste administratif de Yaoundé, demandent aux Missionnaires Pallotins en poste à Kribi, d’ouvrir une école à Yaoundé.

Après des jours de marche dans la forêt, le Père Henri VIETER et ses compagnons arrivent à Yaoundé le 13 février 1901. Le choix du site de Mvolyé est un pur hasard. L’administration Allemande ne disposait pas de site à proposer. Mvolyé qui de prime abord apparaissait hostile et difficile d’accès est devenu selon les dires du Père VIETER le plus beau : « le panorama est magnifique, c’est peut-être le plus beau de Yaoundé. L’église sera construite tout au sommet de la colline, à côté, le presbytère, les ateliers et les écoles, sur la petite place où était construit la case en écorce, on mettra la maison des sœurs… » le 12 mars 1901.

  • (2456)
  •  
  • 0
  • 0

Articles similaires

Monseigneur Jean Zoa lire la suite

Bref aperçu historique de Yaoundé lire la suite

Yaoundé racontée par le Professeur Jean Baptiste Obama lire la suite

Histoire du Jardin Zoo-Botanique de Mvog-Betsi (Yaoundé) depuis 1951 lire la suite