L’ambiance de feu et les milliers de spectateurs présents tous les jours sont la preuve qu’après le stade Omnisports, le palais des sports de Yaoundé est le deuxième bastion de soutien aux lionnes dans la cité capitale.

Il fallait y être  pour le vivre ! Ajara Njoya adresse un centre mal repoussé par la gardienne Sud Africaine, Ngo Mbeleck  reprend victorieusement le ballon au point de penalty. Les lionnes tiennent leur qualification. Les dix milles spectateurs se déchainent et courent dans tous les sens. La sécurité forme une haie humaine pour protéger l’écran géant  tandis que l’orchestre lance le show  Au coup de sifflet final, le public est en extase et c’est le moment pour l’artiste  Martial Becker de monter sur le podium. Lorsqu’il lance sa chanson à succès, il est très vite accompagné par des milliers de voix qui comme un seul homme répondent « supportez oooh ! Là bas  là bas là bas ! » Oui là bas c’est  sur l’écran géant, les lionnes elles aussi communient avec le public de Nfandena. Ici au village de la Can  des consœurs de la chaine de télévision nationale venues pour un reportage s’oublient pratiquement et se mettent à ‘’coller’’ avec des badauds. C’est aussi ça les soirs de  Can au village du palais sports de Yaoundé. De plus en plus des gens sont attendus, l’ambiance y est carnavalesque. C’est un véritable lieu de détente et c’est ainsi jusqu’à x heure. Le tout sous le regard vigilant des forces de maintien de l’ordre.

  • (737)
  •  
  • 0
  • 0

Articles similaires

Exit Seedorf... La Fecafoot limoge le coach des Lions indomptables lire la suite

Samuel ETO’O Fils en communion avec le peuple Mvele à Esse lire la suite

Les Lionnes championnes d'Afrique de Volley-ball lire la suite

Nomminations dans certaines universités d'Etat lire la suite