La Commission bancaire de l'Afrique centrale (COBAC) a convoqué il y a quelques jours à Libreville au Gabon les responsables des établissements de microfinance dans le but
de discuter des projets de textes relatifs à la microfinance. Le capital minimum dans les EMF de 2e catégorie va passer de 50 millions de FCFA à 500 millions de FCFA au cas où ce texte de règlement est finalement adopté par la Cobac. Soit une hausse du capital de 900%.



Articles similaires

Le Canon Village pour vivre la CAN entre supporters du Kpa-Kum lire la suite

Activité intense à l’aéroport de Garoua pour accueillir les supporters de la CAN lire la suite

Eduqués pour critiquer : La vraie cause de notre sous-développement lire la suite