Ce vendredi au stade Annexe N°1 de Yaoundé Carl Enow Ngachu a fait la mise en place tactique du onze entrants de son équipe qui devrait probablement affronter en finale samedi le Nigeria.
La séance d'entraînement d'avant-match ce vendredi, était riche d'enseignements.

Même si le staff technique du Cameroun n'a pas dévoilé ses cartes maîtresses, à l’observation, il en ressort que Enow Ngachu va pas se laisser surprendre l'armada offensive nigériane. Les Super Falcons, avec 12 buts ont meilleure attaque du tournoi. Alors que le Cameroun, après 4 matchs a gardé ses cages inviolées. Il semblerait que samedi, le coach des Lionnes pourrait dans un premier temps faire évoluer son équipe avec des lignes basses, et se projeter par des attaques-placées sur les côtés, pour prendre à revers le système de Florence Omag-Bemi. Notamment avec sa petite mobylette Gabrielle Aboudi Onguené. 
Sa ligne d'attaque pourrait aussi subir quelques changements de dernières secondes.

Ngo Mbeleck virevoltant face au Zimbabwe, se positionne non plus comme un joker de luxe lors de cette finale, mais en tant que potentielle candidate à une place de titulaire dans l'entre-jeu des Lionnes. La nuit porte conseil, Enow Ngachu, conscient de l'enjeu, peut décider au regard des informations sur le schéma des Super Falcons, de modifier à sa guise celui de ses Pouliches samedi avant la rencontre.

  • (596)
  •  
  • 0
  • 0

Articles similaires

Exit Seedorf... La Fecafoot limoge le coach des Lions indomptables lire la suite

Samuel ETO’O Fils en communion avec le peuple Mvele à Esse lire la suite

Les Lionnes championnes d'Afrique de Volley-ball lire la suite

Nomminations dans certaines universités d'Etat lire la suite