Ce constat a été établi mardi dernier, lors de la session ordinaire du Comité de stabilité financière en Afrique centrale, qui s’est tenue à Yaoundé dans les services centraux de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC). Face aux performances économiques de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (Cemac) entravées par la chute des prix des principaux produits d’exportation, notamment le pétrole, la baisse de la demande mondiale, et dans une moindre mesure, les tensions sécuritaires au Cameroun et au Tchad, la masse monétaire a diminué de 1,5% en 2015, contre un accroissement de 6,0% en 2014.



Articles similaires

Le Canon Village pour vivre la CAN entre supporters du Kpa-Kum lire la suite

Activité intense à l’aéroport de Garoua pour accueillir les supporters de la CAN lire la suite

Eduqués pour critiquer : La vraie cause de notre sous-développement lire la suite