Ce constat a été établi mardi dernier, lors de la session ordinaire du Comité de stabilité financière en Afrique centrale, qui s’est tenue à Yaoundé dans les services centraux de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC). Face aux performances économiques de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (Cemac) entravées par la chute des prix des principaux produits d’exportation, notamment le pétrole, la baisse de la demande mondiale, et dans une moindre mesure, les tensions sécuritaires au Cameroun et au Tchad, la masse monétaire a diminué de 1,5% en 2015, contre un accroissement de 6,0% en 2014.

  • (688)
  •  
  • 0
  • 0

Articles similaires

Exit Seedorf... La Fecafoot limoge le coach des Lions indomptables lire la suite

Samuel ETO’O Fils en communion avec le peuple Mvele à Esse lire la suite

Les Lionnes championnes d'Afrique de Volley-ball lire la suite

Nomminations dans certaines universités d'Etat lire la suite