Tombi tombé, Owona recalé, La Fédération Camerounaise de Football (FECAFOOT) va connaître un autre comité de normalisation après celui mis en place en 2013 et dirigé par le Professeur Joseph Owona. Le comité Owona a terminé son travail et a remis sa copie avec l’élection de Tombi à la tête de l’instance faîtière du football au Cameroun. Entre-temps, Hamadou Babba Abdouraman et ses alliés ont attaqué la décision du comité Owona avec une assurance pour le moins déconcertante. Sur tous les plateaux de télévision, le président de l’Etoile filante de Garoua n’a cessé d’argumenter que l’élection de Tombi était illégale. La décision de la FIFA de remettre un nouveau comité de normalisation à la FECAFOOT pour recommencer le même travail préoccupe le citoyen ordinaire. Gagnant ou perdant, pour nous, ce n’est ni Tombi, ni Abdouraman. C’est le Cameroun, le perdant. C’est le Cameroun qui est mis à nu. Le chef de l’Etat n’a pas fait dans la dentelle dans ce dossier. On ne pouvait pas mieux pour constituer ce comité : Pas besoin de le dire Joseph Owona et Adolphe Minkoa She pour ne citer que ces deux-là sont des références. Aujourd’hui, la FIFA leur retourne leur copie. De quoi s’agit-il ? Ces imminences doivent des explications à la nation. Qu’ils expliquent pourquoi le Cameroun est amené à investir dans un autre comité de normalisation avant la fin du premier mandat. Qu’ils nous expliquent ces sommités du droit ce qui n’a pas marché.

  • (1026)
  •  
  • 0
  • 0

Articles similaires

Lancement du Tour cycliste Chantal Biya par le Ministre des Sports et de l’Education civique lire la suite

Deux élèves kidnappées et retrouvées par nos forces de défense lire la suite

Redémarrage du chantier du Complexe sportif d’Olembé à Yaoundé lire la suite

L’entreprise Atidolf Nigeria Ltd interdite de soumissionner à un marché public pendant deux ans lire la suite