Selon nos confrères du Quotidien de l'économie, sur les 40 500 entreprises créées dans les centres de formalités mis en place par le gouvernement, une seule sur quatre a survécu au bout de la cinquième année.

Plus de 7 sur 10 entreprises crées de 2010 à 2015 n’ont pas survécu jusqu’au mois de mai 2016. Cette information issue de la restitution des résultats de l’étude menée par le Camercap-Parc sur le dispositif de suivi de la mortalité des PME se basentsur les données du fichier de la direction générale des impôts,mis à jour en mai 2016. L’une des raisons évoquées pour justifier cette mortalité précoce tient à la forme juridique. Les entreprises créées par les CFCE sont majoritairement des établissements (Ets), soit 31.298 sur un total de 40.502 entreprises créées pendant la période d’étude.

D’après les résultats de l’étude, les Ets présentent le taux de disparition le plus élevé avec plus de 82%. Il est donc courant de les voir mourir après 1 ou 2 ans et renaître à la 3ème année avec une autre dénomination en fonction des intérêts et du contexte.



Articles similaires

SAVIEZ-VOUS QUE HENRY SAMPSON EST L'INVENTEUR DU TÉLÉPHONE CELLULAIRE ? lire la suite

COOPÉRATION CAMEROUN-AFD : VIRGINIE DAGO CHEZ LE MINEPIA. lire la suite

COOPÉRATION CAMEROUN-TUNISIE : GESTATION IMMINENTE D'UNE INDUSTRIE DE FABRICATION DE MATÉRIELS MÉDICAUX. lire la suite