Une petite révolution à double effet s'annonce sur les droits de paiement de timbre automobile au Cameroun. Ainsi dès janvier 2017, le paiement de ce droit se fera exclusivement auprès des compagnies d’assurance à l’occasion de la souscription des polices d’assurance à responsabilité civile. En conséquence, l’acquittement du droit de timbre automobile dont les tarifs demeurent inchangés, ne donnera plus lieu à délivrance d’une vignette comme par le passé. L’attestation d’assurance émise par la compagnie d’assurance servira dorénavant de justificatif de paiement en cas de contrôle.

Un communiqué du ministre des Finances, Alamine Ousmane Mey, informe que les usagers, propriétaires de véhicules et d’engins à moteurs à deux ou trois roues qu’en application des dispositions de la loi pour l’exercice 2016, les nouvelles modalités de paiement du droit de timbre automobile entrent en vigueur à compter du 1er janvier 2017.

La vignette automobile est un impôt annuel sur les véhicules en circulation, qui se traduit par l'obligation d'acheter et d'apposer une vignette, sur le pare-brise de chaque véhicule assujetti. Au Cameroun, les vignettes de 25 000 FCFA correspondent aux véhicules de 8 à 13 chevaux. Celles de 2000 FCFA correspondent aux motos ou engins à deux roues. Le montant de 15 000 FCFA correspond aux véhicules de 2 à 7 chevaux.

Investir au Cameroun

 



Articles similaires

Le Canon Village pour vivre la CAN entre supporters du Kpa-Kum lire la suite

Activité intense à l’aéroport de Garoua pour accueillir les supporters de la CAN lire la suite

Eduqués pour critiquer : La vraie cause de notre sous-développement lire la suite