Mardi 20 décembre 2016, les commerçants du marché d'Ekounou à Yaoundé ont assisté à leur deuxième mort.
En effet, après l'incendie qui a ravagé une bonne partie de ce marché, la plupart des commerçants ont entrepris de construire à la va-vite les boutiques ravagées par le feu. Malheureusement pour eux il y a en face la règlementation. Il semblerait que ces commerçants auraient oublié d'aller solliciter les autorisations nécessaires auprès de la Communauté urbaine.
Comme il fallait s'y attendre, le gendarme Monsieur Gilbert Tsimi Evouna a encore frappé et les larmes ont une fois de plus coulé.



Articles similaires

Le Canon Village pour vivre la CAN entre supporters du Kpa-Kum lire la suite

Activité intense à l’aéroport de Garoua pour accueillir les supporters de la CAN lire la suite

Eduqués pour critiquer : La vraie cause de notre sous-développement lire la suite