Elles en ont assez, elles en ont marre et elles l'ont fait savoir.

Les femmes de Bamenda à la suite de celles de Buea, se sont réunies le 07 septembre  2018 au stade municipal de Bamenda pour exprimer leur ras le bol au monde entier. Elles en ont assez de voir leurs fils et maris mourrir chaque jour et appellent tous les responsables de cette guerre à cesser toutes hostilités.

A leur manière, elles l'ont exprimé à travers des chants, des pleurs et lamentations, des prières. Sur leurs pancartes on pouvait lire "on veut la paix", "nous sommes tous frères", "nous sommes fatiguées d'enterrer nos fils et maris", "non aux tueries".

En résumé, elles voudraient retrouver leur vie normale avant cette guerre où elles pouvaient vaguer tranquilement à leurs occupations, où leurs enfants pouvaient aller à l'école normalement.

 



Articles similaires

Carnet diplomatique : le point sur la cooperation bilaterale Cameroun-Bresil en matiere de securite maritime lire la suite

Carnet diplomatique : M. Anu a-Gheyle Solomon Azoh-Mbi, nouveau Haut-Commissaire du Cameroun en Afrique du Sud lire la suite

Carnet diplomatique : OWONO MENGUELE Desire Jean Claude, nouvel Ambassadeur du Cameroun en Guinee Equatoriale lire la suite