Conformément à la résolution 61/271 de l’Assemblée générale des Nations Unies en date du 15 juin 2007, qui établissait cette commémoration, cette Journée internationale est l’occasion de « diffuser le message de la non-violence, notamment par des actions d’éducation et de sensibilisation. »

La résolution réaffirme « la pertinence universelle du principe de non-violence » et le souhait de « favoriser une culture de paix, de tolérance, de compréhension et de non-violence ». Le principe de la non-violence – connu également sous l’appellation de résistance non-violente – rejette le recours à la violence physique en vue de provoquer des changements sociaux ou politiques.

Souvent décrite comme « la politique des gens ordinaires », cette forme de lutte sociale a été adoptée par des populations entières, partout dans le monde, dans le cadre de campagnes en faveur de la justice sociale.

Signalons enfin que le 2 octobre, est le jour anniversaire de la naissance de Mahatma Gandhi, chef du mouvement pour l’indépendance de l’Inde et pionnier de la philosophie et de la stratégie de la non-violence.

  • (154)
  •  
  • 0
  • 0

Articles similaires

Observateurs internationaux: avait-on besoin d'un si gros mensonge lire la suite

Autoproclamation: un acte prémédité de Maurice Kamto lire la suite

Mesures restrictives en vue de la presidentielle 2018 lire la suite

Présidentielle du 07 octobre: Muna se desiste au profit de Kamto lire la suite