Le scandale qui secoue actuellement l'organisation des élections du 07 octobre 2018 nous amène à nous interroger sur les motivations qui ont poussé les auteurs de ce montage.

Est ce qu'une personne formée par une ONG devient automatiquement membre de cette association?

A t-on besoin de l'avis de Transparency International pour prouver la transparence des élections?

Les autorités camerounaises doivent savoir que nous vivons aujourd'hui à l'ère de la communication et tout montage peut être vite découvert. Les auteurs de ce grossier mensonge ont oublié que la réaction de transparency serait aussi rapide.

Il faut donc assumer et supporter les conséquences.

 

  • (537)
  •  
  • 0
  • 0

Articles similaires

L’entreprise Atidolf Nigeria Ltd interdite de soumissionner à un marché public pendant deux ans lire la suite

Le vivre ensemble selon le Maire de Sangmelima ANDRE NOEL ESSIANE lire la suite

Grave accident de circulation d'une équipe de la BAS en route pour Lyon; et si la nature nous parlait.... lire la suite

Entretien entre Paul Biya et Emmanuel Macron ce 10 octobre à Lyon lire la suite