Interview de Monsieur Hubert MBARGA - Chef du quartier Awaë 2 - à Yaoundé

Les  Origines du mot « ONGOLA »

‘Yaoundé’ est le nom officiel de la capitale politique du Cameroun. Cela est évident et par conséquent connu de tous. Toutefois, la grande majorité de Camerounais est incapable de donner la signification exacte du mot «Yaoundé ». Pour illuminer l’opinion publique, le journal « ONGOLA » a rencontré pour vous le Chef du quartier AWAE 2, Beaucoup plus connu sous le nom de : ETAM-BAFIA. Voici du moins la leçon d’histoire que ce patriarche a bien voulu nous donner.

« ONGOLA » : Bonjour Monsieur le chef de quartier, nous faisons partie de l’équipe du journal de la Cité - Ongola -; et vous, pouvez-vous vous présenter à nos lecteurs ?

M.Mbarga Hubert : Je m’appelle Mbarga Hubert Emmanuel (MAYER pour les intimes). Je suis retraité après avoir loyalement servi mon pays de Décembre 1950 à Janvier 1987. Mon dernier poste fut celui de Chef de secrétariat du service éducatif. Je suis marié à trois femmes, père de 8   enfants ; 6 petits-fils et 4 arrière-petits-fils. Je suis né en 1929. Je suis Chef du quartier AWAE 2 depuis 1974, ce qui m'a permis d’être médaillé - chevalier de l’ordre de la valeur ; Commandant de l’Ordre de la valeur -.

« ONGOLA » : D’où vient le nom « ONGOLA » ?

M.Mbarga Hubert : Mes chers enfants, je m’intéresse beaucoup à l’histoire et surtout à la généalogie « Beti ». De ce fait, je répondrai à cette question en vous disant que « ONGOLA » est un mot beti qui signifie  en français ‘barrière’ ou encore ‘clôture’. En effet, il y avait jadis un éléphant qui venait dévaster les champs vivriers près de l’endroit où se situe la poste centrale de Yaoundé. Pour protéger ses vivres, le propriétaire des lieux avait donc eu l’idée de faire une clôture tout autour de son champs. Vous voyez alors que pour se rendre sur les lieux, on l’avait ainsi baptisé " l’endroit où il y a la barrière ". En beti, on disait donc: je vais là où il y a l’« ONGOLA »(clôture).  « ONGOLA » devint donc un repère !!. Voilà la première approche des faits.

 La seconde version de l’appellation « ONGOLA » vient du fait de la mort d’un Allemand au pays. Il fut inhumé près de l’actuel Ministère de l’Économie et des Finances. La tombe du colon blanc était protégée par une clôture . Vous voyez donc que dans l’une et l’autre version, il y a l’idée de clôture, de barrière que les  « Ewondô » appellent « ONGOLA » ou « ONGOLA EWONDO » qui signifie alors "clôture de la tribu éwondô".

« ONGOLA » : Comment le mot « ONGOLA » est donc devenu  Yaoundé ?

M.Mbarga : Vous savez qu’on était au temps des Allemands et, de plus, d’autres tribus étaient installées sur le site. La prononciation de ces étrangers a ainsi modifié le nom local en  « Ongola Ewondo » puis « YAOUNDE »  tout court. (Yaoundé étant la mauvaise prononciation de - Ewondo - par les colons).

« ONGOLA » : Vos explications illuminent nos lecteurs. Pouvez-vous, en plus nous brosser l’histoire du quartier dont vous êtes sur les commandes ?

M.Mbarga : Officiellement, mon quartier s’appelle AWAE 2 . Mais bon nombre de citadins préfèrent appeler « ETAM-BAFIA » !!. En effet, L’appellation Awae 2 remonte à l’époque du Chef AYISSI Joseph, un descendant de la tribu Edjoa (l’ancien Chef de Groupement) Les administrés du Chef Ayissi, qui étaient également ses beaux-frères(puisqu’il avait épousé la fille de M.MEBE, un Mvog-Atangana Mballa), lui ont attribué un terrain où il a construit une maison de repos. La dite maison était lotie là où est bâtie la chapelle de Mvog-Mbi. Pour un beti, le repos’ signifie : « Awae ». Le quartier hérita donc du nom « AWAE » qui veut dire ‘repos. Mon quartier est habité par les Bene ; les Manguissa ; les tsinga ; les Etenga , les ewondô et les autres halogènes. Les quartiers limitrophes d’AWAE 2 sont :

- Au Nord, Nkolndongo 4 et 5

- A l’Est, Nkolndongo 7

- Au  Sud, AWAE 3 et 4

« ONGOLA » : Nous vous remercions sincèrement pour votre disponibilité

 

  • (986)
  •  
  • 0
  • 0

Articles similaires

Les origines de Yaoundé: Professeur Jean Baptiste OBAMA - Philosophe et Historien lire la suite

Monseigneur Jean Zoa lire la suite

Bref aperçu historique de Yaoundé lire la suite

Yaoundé racontée par le Professeur Jean Baptiste Obama lire la suite