Dans le cadre du processus d'apaisement et de reconciliation engagé à travers le grand dialogue national en vue de trouver un solution à la crise anglophone, le Président Paul Biya a décidé de l'arrêt des poursuites pendantes devant les Tribunaux Militaires contre 333 personnes arrêtées et détenues, pour des délits commis dans le cadre de la crise dans les Régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest.

Cet acte qui intervient la veille de la cloture des travaux du Grand Dialogue National et alors que de nombreux jeunes secessionnistes déposent les armes, confirme la volonté des autorités de mettre fin à cette gueurre qui fait trop de victimes.



Articles similaires

Carnet diplomatique : le point sur la cooperation bilaterale Cameroun-Bresil en matiere de securite maritime lire la suite

Carnet diplomatique : M. Anu a-Gheyle Solomon Azoh-Mbi, nouveau Haut-Commissaire du Cameroun en Afrique du Sud lire la suite

Carnet diplomatique : OWONO MENGUELE Desire Jean Claude, nouvel Ambassadeur du Cameroun en Guinee Equatoriale lire la suite