Tensions sociales à Sangmelima dans la région du Sud
  • Posté par Mathieu Mvogo Il y a 10 Mois , 1 Jour, 11 H et 51 minutes

Nous avons appris le 09 octobre 2019 que  suite au décès du Jeune ASSAM BELINGA Benjamin Junior, certains habitants de la ville de Sangmelima, pour manifester leur colère, ont entrepris de casser des commerces et d’autres édifices.

Dans un communiqué signé par le Préfet du Dja et Lobo, on apprend que le jeune homme décédé serait du village Nyazanga et son corps découvert en état de putréfaction avancée a été immédiatement enterré. Son assassin présumé, le nommé MEFOUA Wilfried âgé de 21 ans a été interpellé en possession du téléphone portable et des babouches du défunt.

Des sources familiales, l’assassin présumé aurait promis la mort au défunt parce qu’il estimait que c’est lui la cause de sa rupture avec son ex copine.

Le Communiqué du Préfet nous informe aussi que pendant que les manifestants étaient regroupés au niveau de la place An 2000, les policiers ont interpellé un voleur de moto en flagrant délit.

Le fait que ce voleur soit ressortissant de la même région que l’assassin présumé a augmenté la colère des populations et ces dernières ont entrepris de casser les commerces et autres édifices.

L’intervention de certaines élites et des autorités a ramené le calme mais la situation reste tendue.



Articles similaires

Relance des activites post Covid-19 lire la suite

Les G-nis du Bikutsi lire la suite

Master Class : La Basse dans la musique africaine lire la suite