Une assemblée générale constitutive est annoncée pour la fin du premier trimestre 2017, alors que le lancement est attendu pour juin de l’année en cours. Annonce le Quotidien de l'Economie dans son édition du jeudi.

L’espoir des membres de la Chambre d’agriculture, des pêches, de l’élevage et des forêts du Cameroun (Capef) tient à un chiffre : 7.500. Il s’agit du nombre des souscripteurs potentiels recensés à ce jour pour renflouer le capital de la microfinance agricole annoncée depuis 2016 sous l’encadrement de la Capef.

L’engouement des souscriptions vient de la région de l’Est. Elle est suivie par les régions du Sud, de l’Adamaoua, du Centre et de l’Ouest. Un tournant décisif pour ce projet est annoncé pour le mois de mars 2017 à Yaoundé par Elissar Mbang Ekoutou, vice-présidente de la Capef et présidente de la section agriculture. Rencontrée hier à son bureau à Yaoundé, elle affirme que l’heure est au réglage des opérations de libérations des souscriptions promises.

Pour un montant estimé à environ deux milliards FCFA, la présidente de la section Agriculture de la Capef informe qu’un compte de dépôt est ouvert depuis décembre 2016 dans les livres de la SCB Cameroun. C’est là que toute promesse de souscriptions devra se concrétiser.

 



Articles similaires

PROJETS ROUTIERS : 300 PROJETS DE CONSTRUCTION, RÉHABILITATION ET D’ENTRETIEN ACTIFS RECENSÉS. lire la suite

LE CAMEROUN ACCENTUE LA SURVEILLANCE ÉPIDÉMIOLOGIQUE DE PLUS DE QUATRE MALADIES. lire la suite

YAOUNDÉ : LE COUPLE PRÉSIDENTIEL S’EST ENVOLÉ POUR UN COURT SÉJOUR PRIVÉ EN EUROPE. lire la suite