Après la construction d’une centrale de production d’énergie secourue, les travaux de rénovation de la piste, la mise aux normes internationales des convoyeurs à bagages, la rénovation des escalators et de huit ascenseurs, il est venu le temps de matérialiser cette embellie par le rafraichissement de la peinture sur toute l’infrastructure.

Tous les coins et recoins de l’aéroport international de Yaoundé Nsimalen passent au peigne fin : aucun espace où le pinceau ne passe et repasse.

Ces travaux redonnent à cet aéroport mis en service en 1991 tout son lustre d’antan; il est prêt à accueillir les amoureux du ballon rond qui fouleront le sol du Cameroun par cette porte d’entrée pour la CAN 2021.

 



Articles similaires

Le Canon Village pour vivre la CAN entre supporters du Kpa-Kum lire la suite

Activité intense à l’aéroport de Garoua pour accueillir les supporters de la CAN lire la suite

Eduqués pour critiquer : La vraie cause de notre sous-développement lire la suite