C’est ce qu’il faut retenir de la réunion dédiée à la revue du projet qui a eu lieu mercredi, 27 avril 2022. Présidée par Emmanuel NGANOU DJOUMESSI, Ministre des Travaux publics, cette concertation a eu pour but ; l’observation minutieuse des plannings de travaux proposés par MAGIL.

Outre les dispositions liées au démarrage des travaux, le point culminant de la réunion regroupant le Maître d’ouvrage, ses collaborateurs, les équipes de MAGIL et de RAZEL, a été la collaboration entre MAGIL et RAZEL.

En effet, les points à l’ordre du jour de cette rencontre étaient la mise en conformité aux lois relatives à la fiscalité, notamment en ce qui concerne les frais d’enregistrement du contrat, la TVA et les droits de douane. Plus explicitement, il s’agira de passer d’un contrat commercial à un contrat de marché public, conforme à la réglementation.

Pour ce qui est des rapports entre RAZEL et MAGIL, la réception des travaux réalisés par RAZEL est programmée pour les prochains jours et les discussions sont en cours en ce qui concerne la prise en charge des prestations.

S’agissant des travaux proprement dits, l’entreprise MAGIL a confirmé que les travaux démarreront le 15 mai 2022, conformément aux plannings transmis au Maître d’ouvrage.

Marie Serges ZAKOUDA



Articles similaires

PROJETS ROUTIERS : 300 PROJETS DE CONSTRUCTION, RÉHABILITATION ET D’ENTRETIEN ACTIFS RECENSÉS. lire la suite

LE CAMEROUN ACCENTUE LA SURVEILLANCE ÉPIDÉMIOLOGIQUE DE PLUS DE QUATRE MALADIES. lire la suite

YAOUNDÉ : LE COUPLE PRÉSIDENTIEL S’EST ENVOLÉ POUR UN COURT SÉJOUR PRIVÉ EN EUROPE. lire la suite