L’année scolaire a été marquée par plusieurs grèves du personnel enseignants qui se plaignait des mauvaises conditions de vie. Des salaires non-payés, des avancements bloqués et les incidents au sein de divers établissements tels que les violences entre élèves, des rapports conflictuels entre élèves et enseignants. L’on se demandait si au Cameroun, l’année scolaire va véritablement se tenir.

Eh bien, comme le disait un sage : « à force de forger ; on devient forgeron », Paul BIYA, Président de la République a su œuvrer pour que le « fer de lance de la Nation » fasse ses classes. Ce pari tient grâce à ses vaillants soldat des enseignements supérieurs, de Base et secondaire. Il s’agit du Professeur Jacques FAMES NDONGO, de NALOVA LYONGA Pauline EGBE et de Serges ETOUNDI NGOA. Respectivement Ministre de l’Enseignement supérieur, Ministre de l’éducation de Base et celui de l’Éducation de Base.

C’est grâce à leurs prouesses que l’Office du Baccalauréat du Cameroun communique les dates de passage des examens officiels, pour le compte de l'année scolaire 2021/2022.

Marie Serges ZAKOUDA



Articles similaires

PROJETS ROUTIERS : 300 PROJETS DE CONSTRUCTION, RÉHABILITATION ET D’ENTRETIEN ACTIFS RECENSÉS. lire la suite

LE CAMEROUN ACCENTUE LA SURVEILLANCE ÉPIDÉMIOLOGIQUE DE PLUS DE QUATRE MALADIES. lire la suite

YAOUNDÉ : LE COUPLE PRÉSIDENTIEL S’EST ENVOLÉ POUR UN COURT SÉJOUR PRIVÉ EN EUROPE. lire la suite