Selon le Le Quotidien de l'économie pour 2017, ce sont environ 4,5 milliards de FCFA qui devront être dé- bloqués pour les régions de la partie septentrionale du Cameroun et celle de l’Est. Elles seront les principaux bénéficiaires des projets de développement qui seront réalisés avec les ressources issues de l’annulation de la dette italienne.

A cet effet, soit 1,6 milliard de FCFA en faveur de l’éducation, 1,4 milliard de FCFA pour la santé, 40 millions de FCFA pour l’acquisition du matériel agricole et d’élevage destiné aux jeunes et femmes du département de la Kadey dans la région de l’Est, et 140 millions de FCFA pour une subvention au Centre international de référence Chantal Biya (CIRCB).

L’on prévoit également une dotation supplémentaire de 1,3 milliard de FCFA pour des interventions supplémentaires convenues en faveur de ces mêmes, au cours des dernières visites de terrain des mois de novembre 2016 et février 2017.

Toutes ces précisions ont été données le vendredi 10 mars 2017, au cours des travaux de la 3e session du Comité ad hoc d’orientation et de suivi de l’accord bilatéral Cameroun Italie, sur l’annulation de la dette du Cameroun, coprésidée par le ministre de l’Economie, de la planification et de l’aménagement du territoire Louis Paul Motaze, et l’Ambassadrice d’Italie au Cameroun, Samuela Isopi. Parmi les infrastructures de développement à construire en 2017, l’on énumère 12 centres préscolaires communautaires, 21 blocs maternels, 10 blocs latrines, 02 pavillons Mère enfant, 17 centres de santé intégrés.

  • (590)
  •  
  • 0
  • 0

Articles similaires

Bientot la fin de la penurie des pièces de monnaie dans les pays de la CEMAC lire la suite

Le Prix STANDOUT WOMAN AWARD, Femme de Distinction 2019 décerné à Madame Nanga Agathe lire la suite

Paul Biya a quitté Yaoundé ce 10 novembre pour la France lire la suite

Convocation du corps électoral pour le 09 février 2020 lire la suite