Selon le tchadien Abbas Mahamat Tolli, Gouverneur de la Beac, « cette reprise de la croissance est en lien avec la remontée des cours du brut et la mise en œuvre des réformes actées dans le programme des réformes économiques et financières de la Cemac ». Le Comité de politique monétaire (CPM) de la Banque des États de l'Afrique centrale (Beac) réuni à Yaoundé, au Cameroun le 22 mars, a indiqué que la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac) connaîtra une reprise de la croissance économique réelle, avec un taux de 1,6% en 2017 contre 0,2% en 2016. Abbas Mahamat Tolli a par ailleurs indiqué que le CPM prévoit dans la zone (Gabon, Cameroun, Guinée équatoriale, Tchad, Centrafrique et le Congo) une inflation à 2,6% sous le seuil communautaire de 3%. En 2016, l’inflation dans la sous-région était de 1,1% contre 2,5% en 2015. Nous rapporte Sylvain Andzongo d'Investir au Cameroun.

D'après toujours notre confrère le CPM prévoit également une amélioration dans la gestion des finances publiques induisant un recul du déficit budgétaire (base engagements), hors dons, à 3,2% du PIB.

Du reste, Abbas Mahamat Tolli pense qu'il faut s'attendre cette année 2017 à une nette diminution du déficit des transactions courantes, transferts publics inclus, à 8,2% du PIB et à une remontée du taux de couverture extérieure de la monnaie à 64,8%. Enfin, la Beac a décidé de relever le taux d'intérêt des appels d'offres de 50 points de base pour le porter à 2,95%.

 

  • (500)
  •  
  • 0
  • 0

Articles similaires

Bientot la fin de la penurie des pièces de monnaie dans les pays de la CEMAC lire la suite

Le Prix STANDOUT WOMAN AWARD, Femme de Distinction 2019 décerné à Madame Nanga Agathe lire la suite

Paul Biya a quitté Yaoundé ce 10 novembre pour la France lire la suite

Convocation du corps électoral pour le 09 février 2020 lire la suite