Crée par le décret présidentiel de 1970 sous l’appellation d’école nationale de technologie (ENAT) l’école nationale des travaux publics s’est vue attribué un nouveau  nom en 1982 ; son siège se trouvant ainsi à Yaoundé lieu dit ELIG EFA 
Selon le décret N°2016/426 du 26 octobre 2016 l’école nationale des travaux publics  est doté d’un nouveau statut qui la transforme en une institution de formation supérieure  par la suite elle a acquis une personnalité juridique et une autonomie financière comme l’indique l’alinéa 2 article 2 dudit décret à cet effet elle peut déjà former des ingénieurs de tous les niveaux notamment en cycle licence, master etc. 
Grace à ce décret l’école des travaux offre désormais la possibilité d’études dans les domaines de l’architecture et l’ingénierie environnementale 
Retrouvé l’intégralité de ce décret en nous écrivant sur :

Suzanne:moungou@ongola.com



Articles similaires

Carnet diplomatique : le point sur la cooperation bilaterale Cameroun-Bresil en matiere de securite maritime lire la suite

Carnet diplomatique : M. Anu a-Gheyle Solomon Azoh-Mbi, nouveau Haut-Commissaire du Cameroun en Afrique du Sud lire la suite

Carnet diplomatique : OWONO MENGUELE Desire Jean Claude, nouvel Ambassadeur du Cameroun en Guinee Equatoriale lire la suite