Ce jeudi après-midi à Yaoundé, les Lions Indomptables du Cameroun, ont battu (2-0) les Léopards de la République Démocratique du Congo. Florent Ibengue et ses fauves très disciplinés et physiquement éclatant, avec des absences notable comme celle de Dieu-Merci Mbokani arrivé la nuit dernière sur le sol camerounais, n'ont pas montré un visage de grand jour lors de cette rencontre.

Pour son premier match de préparation, le technicien belge des Lions Hugo Broos recherche particulièrement la verticalité dans le jeu. Son onze de départ, très hétéroclite avec une mixture d'habituels titulaires et de jeunes loups était inédit. La RDC dans le premier quart d'heure en a profité d'ailleurs malgré les percées fulgurantes du soliste Bassogok (photo 3). Passée la 20ème, les coéquipiers de Vincent Aboubakar sortie à la mi-temps pour permettre la rentrée de Benjamin Moukandjo se feront peur sur deux actions congolaises menées sur des attaques placées, très rapides du capitaine Youssouf Mulumbu...

Le Cameroun va se laisser surprendre à la 37ème minute. Le but congolais, dans un cafouillage de joueurs camerounais sera refusé par le central de la partie pour une position d'hors-jeu. Une première alerte, qui va pousser l'équipe du Cameroun à prendre sur elle le jeu. Sur les côtés Clinton Njié en jambe fait courir la défense des Panthères. En permanence, il permute avec Bossogok. Mais les filets congolais restent inviolés.

A la seconde manche, les trois changements effectués en attaque et dans l'entrejeu par Hugo Broos, vont considérablement améliorer le rendement du Cameroun. Siani, a remplacé Djoum, alors que Moukandjo reprenait son brassard et sa place en position de 9 devant Aboubakar, muet et aucune frappe cadrée en 45minutes. Jacques Zoua qui avait tenté quelques incursions lors des premières 45minutes de jeu, avec notamment une frappe sur le poteau droit du gardien congolais, va lui céder sa place à Ndip També. Tout le long du match, Hugo Broos va progressivement changer ses poulains, sans incidence sur son plan de jeu...

Les Lions vont alors se créer une série d'occasions. Le jeune Bassogok, très apprécié en conférence de presse par Hugo Broos donne le vertige à la ligne défensive congolaise. Son pied gauche très habille, associé à son aisance technique et ses dribles fins éliminent à tout vent l'adversaire. D'abord sur un coup franc, Oyongo Bitolo de son pied gauche va délivrer le Cameroun. Avant que ce diable de Bassogok, dans un slalom géant, et dans un angle impossible de l'extérieur du pied gauche va rentrer dans les 6 mètres congolais, pour placer un joli bijou angle 90°, imparable pour le portier de la RDC. Une première victoire satisfaisante donc pour Hugo Broos qui en conférence de presse a reconnu, que pour cette entame, il "aimé ce qu'il a vu" pour lui, il préfère voir ses joueurs " tenter sept fois des actions solitaires, que de faire des passes sans issues".

Notons que les Lions s'envolent pour Malabo ce jeudi soir pour peaufiner leur préparation à la Can Gabon 2017. La délégation camerounaise sera de retour lundi 9 janvier pour jouer son dernier match-test le lendemain mardi contre les Warriors de la Zimbabwe. Ce match servira aussi de cérémonie d'adieu du peuple camerounais à son équipe, qui va rejoindre le 11 sa base de Libreville.

Le Onze entrant du Cameroun vs RDC:

Gardien: Ondoa

Défenseurs: Teikeu, Ngadeu, Mabouka, Oyongo

Milieux: Mandjeck, Djoum, Bassogok

Attaquants: Zoua, Njié, Aboubakar

Crédit photos: Vincent Kamto

  • (1046)
  •  

Articles similaires

Immoaff - Yaoundé Cameroun lire la suite

Safyad Hotel - Yaoundé lire la suite

Centre Touristique de Nkolandom - Ebolowa Cameroun lire la suite

Projet SIF - Cameroun lire la suite