Le stade de l'Amitié a exulté à la 79è minutes de jeu Ngadeu repositionné en milieu défensif à la place de Mandjeck d'une frappe lourde des 25m libère le Cameroun.

Le match aura connu deux temps forts. D'abord la Guinée Bissau ultra défensive, avec un seul attaquant faisait la différence dès la 14è minute. Piqueti Djassi Silva, dans un rush solitaire, parti du rond central va amener dans sa course tout le bloc défensif camerounais. Il va après un slalom géant, se présenter au 6m et décocher un missile. Stupeur générale dans les gradins! Fabrice Ondoa, le portier des Lions pour la deuxième fois dans la compétition va aller au fond de ses filets récupérer le Ballon. Va s'ensuivre une longue période de doute, chez les Lions. Vincent Aboubakar préféré à Jacques Zoua, est muselé.

Sur les côtés, Clinton Njié en panne d'inspiration se contente de faire quelques courses solitaires. Ses passes imprécises agaces son capitaine Benjamin Moukandjo qui peine lui aussi à exister. Le match décousu avec quelques petits éclairs de temps en temps des joueurs des Lycaons de la Guinée reste cependant crispé. Le Cameroun développe jeu de plus en plus stéréotypé. Bassogog la rampe de lancement sur l'axe offensif est oublié par ses coéquipiers. La mi-temps se rapproche inexorablement sur ce score de (0-1) pour la Guinée Bissau en passe de gagner son premier match de l'histoire dans une CAN.

A la reprise, le coach Hugo Broos procède à un changement tactique et fait rentrer Toko Ekambi à la place de Clinton Njié. L'ancien joueur de Sochaux n'est pas dans une ballade facile. Le match change tout de même en configuration. Le Cameroun prend le contrôle du jeu. La Guinée recule et s'arc-boute. A l'heure de jeu, sur un ballon presque anodin de Bassogog, tant il en multipliait ce type d'actions. Il va mettre un ballon propre sur Moukandjo qui remise sur Siani son tir bien cadré rase le montant droit du gardien Jonas Mendes(60è, 1-1). Hugo Broos sent que le vent est favorable à son équipe. Il va injecter du sang neuf avec un double changements: Nkoulou et Ndip Tambe vont rentrer en jeu. Mandjeck et Aboubakar vont sortir. Le système de jeu va alors permettre à Ngadeu Ngadjui de monter d'un cran au milieu.

A la 78è, Bassogog (Homme du match), toujours aussi bien inspiré embarque sur la gauche la défense des Lycaons. Feinte de frappe, double contact pied gauche, pied droit, à la sortie du crochet, un caviar à Ngadeu, qui d'un plat du pied, en puissance troue les goals de Jonas Mendes. Ouf! Le Cameroun est devant. Les espoirs guinée de rentrer au moins avec le point nul sont à l'eau. Le Cameroun gère un peu dans la douleur et la précipitation. Mais les Lions tiennent bon. Pas du tout dompté!

90+4', Youssef Essrayri, le central tunisien lève les mains, tourne la tête vers la tribune présidentielle, sifflet à la bouche. Le match est terminé, le Cameroun regagne enfin dans une compétition majeure depuis 7ans. La Guinée Bissau, première participation (et première défaite historique) à la CAN devra encore attendre pour croquer du Lions.

Fils Noé à Libreville

  • (770)
  •  

Articles similaires

Immoaff - Yaoundé Cameroun lire la suite

Safyad Hotel - Yaoundé lire la suite

Centre Touristique de Nkolandom - Ebolowa Cameroun lire la suite

Projet SIF - Cameroun lire la suite